Les bonnes pratiques de l’agent immobilier sur les réseaux sociaux

Bonnes pratiques des réseaux sociaux

Personne n’a envie de voir défiler des photos de biens à vendre toute la journée, encore moins sur sa page Facebook. Les réseaux sociaux sont avant tout un espace de partage et, même si les publicités y sont omniprésentes, forcer le côté commercial n’est jamais une bonne idée.

En tant qu’agent immobilier, il peut paraître plus difficile de partager du contenu que pour un autre métier. Pourtant, il est tout à fait possible d’être actif sur les médias sociaux tout en restant pertinent et sans faire du forcing constant pour vendre ses services.

Voici un tour d’horizon des bonnes pratiques ainsi que de certaines choses à éviter pour ne pas mettre en péril votre stratégie numérique.

Postez régulièrement

Il ne s’agit pas de poster plusieurs fois par jour ou même chaque jour de la semaine, mais il faut trouver un rythme convenable. Une abondance de posts peut être contre productif. Même si chacun d’entre eux est intéressant, poster 4 fois par jour peut devenir lassant pour vos abonnés.

Chaque réseau a un rythme qui convient mieux qu’à d’autres. Sur twitter par exemple, vous pouvez vous permettre de tweeter plusieurs fois par jour alors qu’une moyenne de 3 posts par semaine sur LinkedIn est tout à fait acceptable.

Variez vos publications

Vous ne devez pas uniquement poster des liens vers vos biens à vendre, mais vous ne devez pas vous en priver pour autant. Il faut que vos posts soient pertinents et qu’ils créent la conversation.

Si vous publiez toujours la même chose ou le même type de contenu, vos abonnés se lasseront et ne prendront même plus le temps de regarder ce que vous postez.  Préparez une “ligne éditoriale”, par exemple :

  • Publications personnelles
  • Publications éditoriales (articles de votre blog ou même des autres, tant que ce ne sont pas vos concurrents)
  • Partage de contenu de vos abonnés
  • Publications promotionnelles (les biens à vendre ou les offres spéciales)
  • Des vidéos utiles

Si vous trouvez le bon équilibre entre la fréquence de publication, le type de contenu et les heures auxquelles vous postez, vous aurez fait une grande part du travail.

Planifiez vos posts

Préparez à l’avance vos posts et créez un plan, avec des heures choisies en fonction du contenu et de l’activité de vos followers. Utilisez les outils d’analyse de Twitter et de Facebook pour savoir à quelles heures vos abonnés sont les plus actifs et utilisez ces données pour planifier vos posts.

Si vous faites le bon type de post au moment ou vos abonnés sont connectés, vous augmenterez vos chances de réussir sur les médias sociaux.

Il existe de nombreux outils pour mettre en place un calendrier de publications et pour suivre les statistiques. Les plus connus étant Buffer et Hootsuite. Grâce à eux, vous pourrez choisir la date et l’heure de vos publications à l’avance, vous permettant de planifier votre planning de la semaine en quelques minutes.

Hootsuite vous permet de planifier vos posts

Hootsuite vous permet de planifier vos posts et d’avoir accès à différents types de statistiques

 

Créez la conversation, et ne la faites pas tourner autour de vous uniquement

La conversation est la pierre angulaire des médias sociaux. Vous ne pouvez pas vous contenter d’envoyer des liens ou des photos sans proposer d’interaction qui aille avec. Mais il ne faut pas systématiquement demander des retours sur ce que vous venez de poster ou sur votre agence. Vous devez inciter vos abonnés à interagir, à partager leurs expériences.

Ne perdez jamais de vue leur profil : ne proposez pas des interactions concernant les locations si vous ne faites que de la transaction et que les gens qui vous suivent sont surtout des acheteurs. Vous vous tireriez une balle dans le pied.

Avant tout, soyez utile et intéressant. Si vous trouvez un bon moyen de créer du contenu qui sera utile à vos acheteurs ou vos vendeurs mais qui peut également intéresser les gens qui n’ont pas de projet à court-terme, vous avez gagné.

Utilisez chaque réseau social de la bonne façon

Chaque média a ses forces et ses faiblesses : c’est la même chose pour les réseaux sociaux.

Facebook est le réseau social numéro 1, vous ne devez pas le négliger, mais vous ne devez pas poster sur Facebook de la même façon que vous posteriez sur Twitter ou LinkedIn par exemple. Pourtant, avec tous les outils à votre disposition pour automatiser vos posts sur plusieurs sites en même temps, il est très tentant de le faire. C’est une erreur à ne surtout pas faire.

Bien sûr, certaines publications ont leur place sur deux sites en même temps à la même heure et avec la même présentation, mais ce n’est pas une règle absolue. Vous apprendrez à faire la différence au fur et à mesure.

Utilisez les bons outils

Je vous prépare un article entièrement consacré à ça (je mettrai à jour celui-ci avec un lien en temps voulu), mais je vais vous donner quelques indications ici. Plus haut, je vous parlais de Hootsuite et Buffer qui sont d’excellents outils pour planifier vos posts et obtenir des statistiques. Mais il y en a d’autres qui sont complémentaires pour améliorer la qualité de vos posts.

Chaque publication ou chaque article doivent être accompagnés d’un visuel. S’il s’agit de biens à vendre, vous avez déjà des belles photos. Mais pour le reste, il faudra en créer. Pour cela je vous conseille Canva qui propose des options gratuites et des templates.

Pour noter vos idées à la volée avant de poster, vous avez évidemment votre smartphone mais il y a une application qui vous permettra de synchroniser vos notes partout : Evernote.

Et enfin un 3e outil que je vous propose avant de vous préparer un article bien plus complet est Bit.Ly. Il s’agit d’un “URL shortener”. Ce type d’outil était indispensable à l’époque ou les tweets étaient limités à 140 caractères. Aujourd’hui, ils le sont un peu moins mais ils proposent certains fonctionnalités pratiques. Je pense notamment aux statistiques sur le nombre de liens cliqués et à une personnalisation de votre domaine pour intégrer des url courtes mais professionnelles dans vos posts.

Et maintenant, que faire ?

Si ce n’est pas déjà fait, voici 3 étapes pour vous aider à bien démarrer :

  • Créez vos profils professionnels : Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram
  • Créez vos visuels pour chaque réseau : photo de profil, photo de couverture
  • Préparez une ligne éditoriale avec un jour une heure pour chaque type de post en fonction des réseaux

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à réserver une session de consulting digital en cliquant sur le lien en bas de cet article. C’est totalement gratuit et sans engagement et nous pouvons, évidemment, vous aider avec votre stratégie sur les réseaux sociaux.

Et vous, ou en êtes-vous dans votre stratégie ? Utilisez-vous pleinement le potentiel de chaque réseau ? Certains sont-ils totalement à l’abandon ? Dites nous tout dans les commentaires !

 

Poursuivez votre lecture

Fondateur de l’agence Spectre après avoir géré pendant plus de 10 ans la création web et le marketing digital d’une agence immobilière. Désormais, je donne des astuces d’immobilier digital via ce blog et m’occupe des agences qui font appel à mes services.

Benjamin Chambolle

Fondateur de l'agence Spectre après avoir géré pendant plus de 10 ans la création web et le marketing digital d'une agence immobilière. Désormais, je donne des astuces d'immobilier digital via ce blog et m'occupe des agences qui font appel à mes services.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.